• A-Savoir - Concept Plomberie Chauffage - cpc56.fr - Mériadec, Plumergat, Vannes, Bretagne

    Plomberie / Sanitaire

    Une installation sanitaire doit avant tout répondre aux normes en vigueur mais être également robuste, pratique, silencieuse, esthétique et économique
  • A-Savoir - Concept Plomberie Chauffage - cpc56.fr - Mériadec, Plumergat, Vannes, Bretagne

    Chauffage

    Depuis la conception de votre installation, à la réparation et l'entretien de votre chauffage, Concept Plomberie Chauffage vous prodigue les meilleurs conseils et s'adapte à chaque situation.
  • A-Savoir - Concept Plomberie Chauffage - cpc56.fr - Mériadec, Plumergat, Vannes, Bretagne

    Energies renouvelables

    L'énergie solaire, l'aérothermie, la récupération de l'eau de pluie sont autant d'énergies renouvelables intéressantes à utiliser chez vous ! Coup d'oeil sur ces énergies propres.
  • 1 Title text 1
    Content text...

Du lundi au vendredi : 8h-12h / 13h00-18h00.



le 25/04/2010


La combustion du gaz naturel entraîne la formation de produits de combustion. La chaudière gaz à condensation récupère la chaleur dite latente contenue dans la vapeur d'eau rejetée par les produits de combustion et la restitue au circuit de chauffage. Par rapport à une chaudière classique, la chaudière gaz à condensation permet un rendement amélioré de 10 à 15 % et une baisse des consommations jusqu'à 20 %. Grâce à leur technologie, les chaudières gaz à condensation sont les seules chaudières capables d'atteindre des rendements supérieurs à 100%. La plupart des fabricants de chaudière propose une gamme étendue de chaudières gaz à condensation de différentes puissances qui peuvent répondre à tout type d'habitation individuelle ou collective. La combinaison d'une chaudière à condensation et du gaz naturel vous garantit une facture énergétique réduite jusqu'à 20 % : c'est un investissement immédiatement rentable.

Moins polluant que le pétrole ou le charbon, le gaz naturel s'associe naturellement à la chaudière à condensation. Cette solution limite les rejets et contribue à une utilisation plus rationnelle de l'énergie. Le remplacement d'une ancienne chaudière par une chaudière à condensation permet d'économiser 6 900 kg de CO2 par an, soit l'économie des émissions d'une voiture faisant 49 000 km. Ainsi, vous préservez l'environnement !

Enfin, pour toute installation d'une chaudière à condensation, vous bénéficiez d'un taux réduit de TVA à 5,5 % pour leur achat et pour la main d'oeuvre lors de leur installation, d'un crédit d'impôts, ainsi que d'autres aides financières non négligeables.

 


le 25/04/2010


Pensez à souscrire un contrat d'entretien annuel pour votre chaudière.
8 à 12 % d'économies sur votre facture d'énergie*, c'est ce qu'un entretien sérieusement et régulièrement effectué vous apporte. En plus, moins cher que des visites "à la demande", un contrat d'entretien vous permet de réaliser des économies, allonge la durée de vie de votre chaudière (de 2 à 3 fois plus longtemps*), 5 fois moins de pannes*. Autant dire que le coût du contrat ne doit pas être un obstacle, il vous est largement "remboursé" par les économies réalisées par ailleurs, tout en privilégiant sécurité et confort pour vous et votre environnement.
* Source Ademe.

Vérifiez l'âge de votre chaudière.
Une chaudière ancienne n'est pas toujours synonyme d'économies d'énergie. L'expérience le prouve, une chaudière neuve peut vous faire économiser jusqu'à 40% de vos factures de chauffage. N'attendez pas les pannes ou les périodes d'automne / hiver pour effectuer le remplacement de votre chaudière. Plus vous vous déciderez tôt, mieux ce sera pour votre porte monnaie : avantages fiscaux en cours, optimisation du rendement global annuel de votre nouvelle chaudière…

Equipez vous d'un système de régulation.
Toutes les pièces n'ont pas besoin au même moment, de la même puissance de chauffage.
Suivant les moments de la journée, n'hésitez pas à réguler différemment la température de l'ensemble ou de chacune des pièces de votre logement. Un système de régulation automatique vous y aide très efficacement et cela à un prix raisonnable ! Thermostat d'ambiance, robinets thermostatiques…quelques réglages suffisent pour obtenir dans chaque pièce le confort que vous souhaitez, sans vous ruinez !

Laissez "respirer" vos radiateurs et robinets régulateurs.
Evitez de cacher vos radiateurs et les robinets thermostatiques par des habillages ou des meubles. N'utilisez pas vos radiateurs pour sécher le linge car au lieu de chauffer la pièce, vous chauffez ce qui est posé sur ou devant les radiateurs. Si vous cachez vos robinets thermostatiques, ils ne mesurent pas la véritable température ambiante mais la chaleur emmagasinée en un point. Ils commandent alors de réduire le chauffage alors que vous, ressentant le froid, vous augmenterez le thermostat de la chaudière ! Cela peut entraîner un gaspillage d'énergie allant jusqu' à 20 %.

Vérifiez l'isolation de votre habitation.
L'isolation des portes, fenêtres, murs et toitures empêchent la déperdition de chaleur. Des joints étanches aux fenêtres et portes sont fortement conseillés. Pensez à les contrôler et à les remplacer avant la saison froide.
A la tombée de la nuit, la chaleur se conserve mieux avec les volets et rideaux fermés. Dans ce cas, vous pourrez obtenir facilement une économie d'énergie d'environ 4%. C'est appréciable !


le 30/03/2010


La France, signataire des accords de Kyoto, s'est engagée à lutter contre l'effet de serre. Pour cela, le gouvernement encourage notamment l'adoption de systèmes de chauffage et de production d'eau chaude conçus pour diminuer la consommation d'énergie et les rejets dans l'atmosphère.

Le principe du crédit d'impôt est simple : il offre au contribuable, en fonction du type d'équipement dont il a fait l'acquisition, la possibilité de récupérer jusqu'à 50% de son investissement sous forme d'un crédit d'impôt.

Le crédit d'impôt s'applique aux résidences principales. Selon les équipements et les situations, il s'agit :
- des logements achevés depuis plus de deux ans.
- des logements construits avant 1977 et acquis depuis moins de 2 ans.

Le crédit d'impôt en faveur des économies d'énergie et du développement durable constitue donc une triple opportunité :
- Il offre à l'utilisateur la possibilité d'acquérir, dans des conditions particulièrement avantageuses, un système de chauffage et de production d'eau chaude à la pointe de la technique sur le plan des performances et du confort.
- Il permet, grâce aux progrès réalisés en matière de rendement et d'efficacité des installations, de faire des économies très substantielles.
- Il contribue à lutter contre l'effet de serre, en diminuant les émissions de CO2.
 


le 30/04/2010


L'eau de pluie a des propriétés qui la rendent intéressante pour différents usages. En effet elle n'est ni calcaire, ni chlorée, ni trop froide. Elle peut donc parfaitement être utilisée pour l'arrosage d'un jardin ou d'une pelouse dans le cadre d'un habitat individuel ou collectif. A une plus grande échelle, elle peut servir à l'arrosage de terrains de sport et autres espaces verts. Elle peut aussi être utilisée dans les machines à laver le linge. La douceur de l'eau de pluie (eau non calcaire) prolonge la durée de vie des machines à laver et permet de réduire la quantité de lessive et d'adoucissant.

L'eau de pluie convient également pour les chasses d'eau des WC et ce quel que soit le type de locaux (individuel ou collectif) ou d'équipement. En revanche elle n'est pas potable et ne peut donc pas être utilisée pour la boisson et l'hygiène à moins de lui faire subir une filtration poussée.

 


le 25/04/2010


Un tuyau d'arrosage plein d'eau abandonné au soleil… Peu à peu, la température de l'eau s'élève. Plus le tuyau est sombre, plus l'eau est chaude. Elle serait même brûlante si le tuyau était placé sous une vitre. C'est simple, gratuit efficace : il n'y a qu'à tirer parti du moindre rayon de soleil.
C'est là le principe du chauffe-eau solaire.

Un chauffe-eau solaire n'entraîne ni émission polluante, ni formation de déchets dangereux.
Il transforme en chaleur l'énergie du soleil qui est naturelle, inépuisable et gratuite.
Les calories solaires du liquide sont transmises par conduction à l'eau sanitaire contenue dans le ballon de stockage.

Une énergie d'appoint, par exemple une chaudière gaz ou fioul où résistance électrique en partie haute de la cuve, assure la disponibilité de l'eau chaude, quelles que soient les conditions d'ensoleillement.

Une installation fiable
Le progrès des techniques permet aujourd'hui de disposer d'équipements solaires fiables, efficaces, utilisant des matériaux robustes et éprouvés.
La Charte "QUALISOL" signée par les installateurs professionnels Concept Plomberie Chauffage fait partie, constitue le gage d'une installation de qualité.

Une installation efficace
Un chauffe-eau solaire correctement dimensionné permet de couvrir jusqu'à 70 % des besoins annuels d'énergie nécessaires à la production d'eau chaude sanitaire d'une famille (et jusqu'à 100 % en période estivale).

 


le 07/04/2010


Outre le côté détente et bien-être, l'aspect fonctionnel y est bien sûr préservé, mais l'arrivée de nouveaux matériaux montre bien l'évolution de la salle de bains ces dernières années. Plus chaleureuse et plus colorée, elle devient un lieu où l'on peut laisser libre cours à son imagination et créer sans contrainte. Les matériaux traditionnels comme la porcelaine vitrifiée ont laissé la place aux résines douces, au verre, au bois, au béton… Il existe même un lavabo mou en polyuréthane ! Pour éviter de se cogner de bon matin… L'imagination n'a plus de limites et ces évolutions séduisent d'ailleurs le grand public puisque certaines créations de designers reconnus sont à la portée de tous, comme une baignoire de Philippe Starck décrite comme étant de moyenne gamme.

La salle de bains n'est donc plus perçue comme la petite pièce froide recluse au fond de la maison, sans ouverture sur l'extérieur. Aujourd'hui, elle s'ouvre vers les autres pièces de la maison, elle fait même parfois partie intégrante de la chambre. Les couleurs et les lumières sont de rigueur, elles sont mêmes minutieusement étudiées : on joue sur les teintes, on place les lumières en contre-plongée, les miroirs sont en vis-à-vis pour donner l'impression de doubler la surface… Les astuces se multiplient pour transformer la salle de bains en havre de paix. L'aspect fonctionnel n'est bien évidemment pas oublié, mais on nous incite surtout à venir se détendre en goûtant aux plaisirs de l'eau.

Qu'il s'agisse d'une ancienne salle de bains à rénover ou d'une pièce neuve à aménager, la conception et la création d'une salle de bain est un projet qui nécessite un investissement important. C'est pourquoi il convient de se poser les bonnes questions et de bien définir ses besoins avant de se lancer dans les travaux.
Quels seront les éléments sanitaires constituant la salle de bains : douche, baignoire, bidet, WC... ? Qui seront les utilisateurs ? Quels meubles de rangement sont nécessaires ? Combien de radiateurs dans votre pièce ? Quel style souhaitez-vous donner à votre salle de bains ?


le 30/04/2010




Concept Plomberie Chauffage
14 rue Xavier Grall . 56400 Mériadec

Tél/Fax : 02 97 57 62 23 / Mobil : 06 63 72 35 13

contact@cpc56.fr